Fanfaraï

Retrouvez la fanfare épicée et métissée "Fanfaraï" lors de la ZAT Mosson/Paillade pour des déambulations et un concert!

 

Fanfaraï est, certainement, la fanfare la plus atypique du Maghreb ! Comme les Chebs ont fait évoluer la musique traditionnelle algérienne vers le Raï moderne en la fusionnant avec d’autres musiques, Fanfaraï métisse les musiques traditionnelles du Maghreb (raï, chaabi, gnawi, kabyle…), en les confrontant à d’autres influences culturelles latines, jazz, afro-cubaines ou tsigane.

Fanfaraï renoue avec la tradition des formations festives déambulatoires de ces orchestres de rue qui animaient les évènements importants et les rituels dans le Maghreb du début du siècle.

L’instrumentation (raïta, chant, derbouka, bendir) en est cependant différente. Ici, il s’agit d’une fanfare (trompettes, saxophones, trombone et tuba) augmentée de percussions (derbouka, congas, tab’l, kerkabous, tarija), et lors des concerts d’une batterie et d’un chanteur/violoniste. L’écriture est, également, novatrice. La fanfare est traitée comme un orchestre. Les mélismes des chants qui flirtent avec l'arabo-andalou,le chaâbi et le raï sont soutenus par un accompagnement à consonances latines dont les audaces rythmiques et harmoniques mènent, régulièrement, sur les sentiers du jazz, de l’improvisation ou de l’écriture atonale.

http://www.tournsol.net/artistes.php?id=3