St├ęphan Oliva et les Chanteurs d'oiseaux

Stéphan Oliva est un pianiste remarqué dès la fin des années 1980 par son jeu et son touché d’une grande sensibilité. Ses propres compositions tout comme ses hommages à des personnalités aussi variées que Bill Evans, Lennie Tristano, Paul Motian, Giacinto Scelsi, Paul Auster, Bernard Herrmann, les pianistes du Harlem Piano Stride, ou encore son nouveau projet sur « Little Nemo » témoignent de son éclectisme et de son originalité. Il a joué avec Bruno Chevillon, Paul Motian, Jean-Marc Foltz, François Raulin, Claude Tchamitchian, Jean-Pierre Jullian, Christophe Monniot, Linda Sharrock, Joey Baron, Suzanne Abbuehl… Cinéphile passionné, il improvise en concert solo sur des musiques de films et se produit en ciné concerts sur des films muets. Il compose et interprète la musique de plusieurs courts et longs-métrages dont ceux du réalisateur Jacques Maillot. Depuis 2006, il travaille régulièrement avec l’actrice et chanteuse Hanna Schygulla. 

Jean Boucault et Johnny Rasse sont connus pour faire partie des plus grands imitateurs de chants d’oiseaux. Depuis 2006, ils ont créé le collectif Les Chanteurs d’oiseaux. Ils utilisent les chants d’oiseaux comme un matériau brut et originel qu’ils transcendent et mélangent à différents arts : musique classique, jazz, théâtre, conte, cinéma, danse... L'improvisation fait partie intégrante du travail artistique de ces deux artistes. Ils collaborent avec les plus grands dans ce domaine : Jean François Zygel, Antoine Hervé, Richard Galliano, Michel Godard, Joël Grare, David Venitucci, Méderic Collignon... en laissant toujours une place au spectaculaire. 
 
Batteur-percussionniste passionné par toutes les cultures de la route de la soie, JoëlGrare se constitue un instrumentarium allant des tambours japonais aux cloches de vaches de Chamonix.Avec ces cloches, il compose « Follow », pour une chorégraphie de Zheng Wu, créée à la biennale de Venise en 2002, objet d’un premier album sous son nom chez Alpha.Curieux, il aime multiplier les aventures musicales : flamenco avec Daniel Manzanas, world-jazz avec Didier Malherbe, baroque avec le Poème Harmonique, lyrique avec Patricia Petibon, concerts improvisés avec Jean-François Zygel.
 
David Venitucci explore les nouveaux territoires de l’accordéon, ceux de l’improvisation et du jazz. Son vœu est de repousser les limites de l’instrument, en raviver les couleurs, en souligner le relief, en perfectionner la forme… Le jeune virtuose s’offre alors un prototype sur mesure, un accordéon à déclencheur. David visite de multiples rivages, où il s’attardera au gré des rencontres : ceux de la chanson, du cirque, du théâtre… et aborde avec délices les territoires du jazz contemporain. Il rencontre le contrebassiste Hubert Dupont aux côtés duquel il forme un quartet avec Antoine Banville et Gueorgui Kornazov. Il enregistre l’album « Cascade » et exploite ici toute la richesse et la poésie de l’instrument.