Zone Artistique Temporaire

LA ZAT, ZONE ARTISTIQUE TEMPORAIRE A MONTPELLIER

De quartier en quartier la ZAT envisage l’espace public comme lieu de liberté et d’expériences, où résonne projets artistiques et projets urbains. Cette Zone devient source de créations et lieu d’exposition. La Ville de Montpellier conte une nouvelle histoire et invite les citoyens à se l’approprier.                                                    

UNE MANIFESTION CULTURELLE ACCESSIBLE A TOUS

La ZAT est devenue en douze éditions, un rendez-vous incontournable de Montpellier en matière de création artistique. Lancée en 2010, elle s’est imposée dans le paysage culturel montpelliérain et a remporté un succès populaire important. La ZAT reflète l'identité de Montpellier, ville européenne active et créative, et favorise le « vivre ensemble », à partir d'une exploration artistique des différents quartiers de la ville. Elle propose au public de découvrir la ville sous un nouveau jour, dans un quartier différent à chaque édition. Les artistes interrogent en situation le fait urbain, la vie dans les quartiers anciens ou modernes, la mémoire des lieux, permettent la circulation des habitants, d'un quartier à l'autre, et l’appropriation de la ville par chacun, grâce à une programmation artistique adaptée au site, ambitieuse, populaire et gratuite.

DE L'ART DANS LES RUES DE LA VILLE

Centre-ville, faubourgs, périphéries, au bord des rivières ou dans des parcs, dans les quartiers neufs comme dans les plus anciens, rues, places, monuments, parcs et jardins, mais aussi parkings, friches, petits coins de nature : tout est exploré dans l'environnement pour faire éclore la    découverte et l'émerveillement. A travers des propositions étonnantes et faisant appel à la curiosité de chacun, la ZAT réunit « tout le monde » dans un même élan festif pour permettre un partage de grandes émotions artistiques. Elle illustre ainsi la politique culturelle de la Ville de  Montpellier, dont l'enjeu principal est l'accès de tous à l'art dans une relation ouverte à l'innovation.

UNE PROGRAMMATION PENSEE EN FONCTION DES QUARTIERS

La programmation artistique des ZAT est contextuelle : elle s’inspire des lieux investis, de leur histoire, de leur usage, de leur paysage, pour les révéler ou les décaler. Les ZAT mêlent spectacle vivant (théâtre, danse, musique), arts visuels (installations plastiques, pyrotechniques, projections), street art, performances, projets in situ, créations partagées et projets participatifs. Cette année la ZAT aura un caractère exceptionnel, normalement concentrée sur un week-end elle durera près de deux mois, consacrée à l’art contemporain, elle sera le premier volet de l’ouverture du MOCO Hôtel des collections. Seul lieu d’art contemporain qui ouvre en France cette année, Montpellier souhaitait faire de 2019, une ville d’art et de culture. Proposer un circuit rythmé aux propositions artistiques d’artistes régionaux nationaux et internationaux est à l’image de Montpellier. Dynamique et créative, Montpellier est une ville où étudiants et enseignants se côtoient, où institutions culturelles s’associent et se fédèrent pour proposer une offre culturelle généreuse. La Ville de Montpellier se concentre sur une démocratisation globale de la culture, la ZAT est l’évènement majeur de cette démocratisation : par tous, pour tous et partout…

L'édition 2018 de la ZAT avait accueilli près de 30 000 spectateurs sur deux journées.

 

Editos                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   

La Zone Artistique Temporaire (ZAT) prendra cette année un caractère singulier. Sous l’aile de l’art contemporain, c’est une véritable galerie à ciel ouvert qui sera proposée. Sous la direction de Nicolas Bourriaud, directeur général du MOCO, la ZAT ne se déroulera pas sur 2 jours mais sur 2 mois. Plusieurs parcours seront proposés en cœur de Ville, rythmés par la découverte des œuvres d’artistes émergents ou de renommée internationale. Cette ZAT exceptionnelle célébrera aussi l’ouverture prochaine du MOCO, Hôtel des collections.  Dans les années 70, Montpellier fût le berceau du mouvement d’avant-garde Supports/Surfaces initié par 12 peintres et sculpteurs issus de l’école des beaux-arts. Ce mouvement d’avant-garde a inspiré de nombreux artistes dans le monde de l’art contemporain. Proposer un tel parcours dans la ville, dans les cafés, sur les places, dans les commerces, c’est aussi proposer un nouveau regard... Les rues de Montpellier deviennent alors un véritable musée à ciel ouvert où amateurs, spécialistes ou des familles en balade se laissent surprendre. C’est ça l’esprit de la ZAT. Quand l’art investit l’espace public, quand il dialogue avec la mémoire ou l’histoire d’un lieu ; alors l’art ne se regarde plus mais se vit comme une véritable expérience.

Philippe Saurel
Président Maire Montpellier Métropole

 

Cet été, Montpellier sera le lieu de la plus importante exposition à ciel ouvert d’Europe… 100 artistes dans la ville est aussi un clin d’oeil à son histoire, puisque nous reprenons ici le titre d’une exposition initiée par des artistes montpelliérains en 1970, parmi lesquels Vincent Bioulès qui bénéficiera, au même moment, d’une rétrospective au Musée Fabre. Autres temps, autres méthodes : c’est aujourd’hui la Métropole qui offre les moyens aux créateurs contemporains d’investir les rues, les magasins, les lieux d’exposition ou les églises de Montpellier, mais aussi la Ville de Sète qui s’est jointe à nous pour accueillir et produire plusieurs projets. Soulignons le fait que cette exposition a été l’occasion d’un véritable travail d’équipe : les institutions culturelles locales ont participé à son comité artistique, comme le ICI Centre Chorégraphique National, le FRAC Occitanie-Montpellier, le Musée Fabre, et Mécènes du sud Montpellier-Sète ; le réseau des galeries, des lieux associatifs, des enseignes, des boutiques ou des particuliers ont été mis à contribution, et cette manifestation sera l’occasion de mettre en valeur le travail de tous les lieux montpelliérains, ainsi que sa politique de commande publique. Autre approche, également : la plupart des artistes participant à cette exposition-fleuve, comme on dit roman-fleuve, sont venus faire des repérages dans la ville afin de préparer leur intervention, et ont décidé de réagir à ses rues, à ses bâtiments, à son histoire. 100 artistes dans la Ville, c’est Montpellier en état de rencontre. 

Nicolas Bourriaud
Directeur général du MO.CO. Montpellier Contemporain
Directeur artistique de 100 artistes dans la ville – ZAT 2019

Téléchargez le dossier de presse

 


 

| EQUIPE CURATORIALE 100 ARTISTES DANS LA VILLE – ZAT 2019

Direction artistique :  Nicolas Bourriaud  - Directeur général du MOCO
Chef de projets :  Anna Kerekes - Curator senior
Jacqueline Kok : Curator
Delphine Goutes : Responsable de la coordination artistique et culturelle et du développement des partenariats
Rahmouna Boutayeb : Chargée de projet
Isabelle Grasset : Chargée de projet